Passages



Les deux passages sous traverse possèdent des renfoncements à base incurvée qui servaient au stockage de rondins de bois. Ce bois de chauffage se trouvait ainsi à l'abri des intempéries, dans un espace ventilé. Il était ainsi à disposition par trop éloigné des poêles disposés dans les chambrées et les abris. 

On voit encore la limite des trottoirs qui était en avancée par rapport à ces niches. Nombre d'accidents, avec les carrioles tirées par les chevaux ont fini par faire poser des chasses-roues. Ils sont en pierre de Soignies sauf pour deux réalisés avec des tubes métalliques.